Comment réaliser de belles photos d’Aurores boréales

niveau du tutoriel
intermédiaire

Les
Aurores
Boréales

 

« C’est une source d’inspiration infini d’autant plus que la Norvège offre des paysages de mer-montagne unique au monde »

« Leur mouvement hypnotique n’est jamais le même, leurs couleurs varient également ainsi que leur intensité de sorte à ne jamais avoir la même aurore »

Je vais vous donner quelques astuces et conseils pour photographier l’aurore sans quelle soit floue

Il est important dans un premier temps de comprendre que le temps de pose est le facteur principal à gérer. Si une aurore est rapide voir extrêmement rapide comme j’ai pu en voir des dizaines, alors le temps de pose se situe entre 0,2 sec et 0,5 sec. Il faudra vous mettre en mode manuel ou priorité vitesse et fixer votre vitesse. Faites des tests avec les différentes aurores que vous pourrez observer mais soyez réactif ! Une aurore ne reste que 10 min quelques fois.

Pour une aurore rapide, au-delà de 0,5 sec vous n’arriverez pas à figer l’aurore et vous n’aurez pas ce superbe effet qui se situe entre l’effet doux du mouvement de filé (comme une rivière) et l’effet figé net. Si l’aurore est très lente et vous parait presque figée, vous pourrez alors rallonger le temps de pose jusqu’à 10 secondes. Cela vous permettra par ailleurs de réduire vos ISO et gagner en qualité.

Vous comprenez bien donc pourquoi il est important d’avoir une optique lumineuse afin de compenser les temps de poses assez courts; d’autant plus que les aurores intéressantes et photogéniques sont souvent très rapides… Je vous conseille d’avoir au moins une optique qui ouvre à minimum F1.8 ! 

Avec une ouverture la plus grand possible, F1.4 ou F1.8 selon votre objectif, il faudra faire attention à la mise au point. Elle sera faite à l’infini avec le mode liveview et manuellement on viendra faire le focus sur un objet lumineux lointain.

Si on se trouve loin des villes et qu’il n’y a que des étoiles à portée de main, ce sera la seule solution pour faire une mise au point correcte (l’autofocus patinera, sauf s’il y a la lune).

On peut aussi se mettre sur l’hyperfocale, tout dépend si l’on souhaite intégrer un premier plan dans notre photo.

Concernant la sensibilité ISO, cela va fortement dépendre de la présence de la lune ou pas. Elle n’influence en aucun cas sur le résultat final de l’aurore en elle même. Ce n’est pas comme avec les étoiles qui sont moins visibles un jour de pleine lune. Au contraire ici la pleine lune permet d’éclairer le premier plan par exemple et de faciliter la prise de vue. 

Vous n’aurez pas besoin de monter trop en ISO avec la plein lune ( ISO 1000 avec F1.4 et une pose de 1 seconde par exemple). Alors que pendant nuit noire et loin de la ville, il vous faudra monter en ISO au moins à 3200. 

L’impact de la lune se retrouvera dans le ciel profond sur votre photo. En effet, en présence de la lune, le bleu du ciel sera beaucoup moins sombre que sans lune. On aura une légère impression que le bleuté s’éclaire comme au tout premier instant du crépuscule. Pour exemple, regardez la photo ci dessous en haut à gauche prise pendant une pleine lune non visible sur la photo. On remarque également les ombres portées sur la montagnes et la montagne elle même bien éclairée.

Ce phénomène céleste peut prendre une grande partie du ciel au dessus de votre tête. Je vous conseille aussi d’avoir au moins un 20mm (sur plein format) pour couvrir une bonne partie du ciel plus une partie du sol pour les compositions d’images plus poussées. Un 16mm est idéal. Si vous êtes sur capteur APS-C, optez pour un 14mm voir moins!

Les optiques lumineuses et d’ultra grand angle sont malheureusement assez chères mais n’oubliez pas qu’il est possible de louer du matériel pour pas grand chose si vous prévoyez un voyage au delà du cercle polaire 😉

Pensez à regarder votre histogramme pour ne pas rester trop sombre. On est souvent déçut en pensant avoir bien exposé puis on se rend compte plus tard en post traitement que tout est bien trop sombre. Il sera difficile de récupérer du détail dans les zones sombres si l’exposition de l’image est ratée.

Pensez à prérégler votre appareil sur le mode manuel pour ne pas pris au dépourvu si une aurore arrive très vite, autrement vous risquez de tout râter le temps de tout mettre en place..